A general view shows planes parked at the Adan Abdulle International Airport in Mogadishu, Somalia March 23, 2022. REUTERS/Feisal Omar
A general view shows planes parked at the Adan Abdulle International Airport in Mogadishu, Somalia March 23, 2022. REUTERS/Feisal Omar

Au moins huit personnes ont été tuées mercredi et onze ont été blessées dans une attaque du groupe djihadiste somalien Al Shabab contre l’aéroport international de Mogadiscio, la capitale du pays, qui abrite à son tour un complexe avec des bureaux de l’ONU, a confirmé la police locale à l’agence de presse Efe.

« Je suis témoin de l’incendie, de la fumée sort des magasins (…). Il y a des morts et des blessés qui ont été transportés à l’hôpital », a expliqué à Efe le policier Mohamed Adam, témoin de l’attaque.

« L’attaque a causé la mort de huit personnes, dont deux policiers, un militaire de l’AMISOM (la Mission de l’Union africaine en Somalie) et cinq civils », a déclaré Adam.

Les forces de sécurité somaliennes ont repoussé l’attaque, tuant deux des assaillants, a déclaré le commandant de la police, le général Abdi Hassan Hijar, à l’agence de presse somalienne.

Les assaillants, armés de fusils et de grenades, se sont fait passer pour des employés de l’aéroport lorsqu’ils ont lancé l’attaque, a ajouté le commandant de la police.

Infobae
De la fumée s’échappant des conteneurs d’expédition près de l’aéroport international Adan Abdulle à Mogadiscio, en Somalie, le 23 mars 2022. Reuters/Feisal Omar

Les deux assaillants ont tenté d’entrer dans une base militaire située à l’intérieur de l’aéroport international Aden Abdulle de Mogadiscio, mais ont été bloqués, a indiqué le porte-parole principal de la police, Abdifitah Adan. Trois policiers ont été blessés, a-t-il ajouté.

Le groupe islamiste Al-Shabab a revendiqué la responsabilité de ce fait, affirmant que ses combattants avaient réussi à pénétrer dans un complexe où se trouvent plusieurs missions diplomatiques.

Une colonne dense de fumée noire émanait de l’endroit où une balle perdue a touché un réservoir de carburant, a déclaré l’agence de presse AP Awil Abdi, témoin de l’incident.

Tous les vols, tant intérieurs qu’internationaux, ont été suspendus après l’attaque, a indiqué l’aéroport dans un communiqué.

Al-Shabab mène souvent des attaques meurtrières à Mogadiscio et dans d’autres régions de Somalie. Les rebelles souhaitent imposer une loi islamique stricte de la charia, s’opposer au gouvernement de Mogadiscio et à la présence de forces de paix internationales.

(Avec des informations d’EFE et AP)

CONTINUEZ À LIRE :





Fuente